La RE2020 vers une maison plus écologique et durable

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La RE2020

La RE2020 ou Réglementation Environnementale 2020, prend en compte les engagements climatiques de la France selon les Accords de Paris de 2015. Elle supplante le projet initial de RT2020 élargissant les ambitions écologiques au-delà du seul aspect thermique. Elle rentrera alors en vigueur au 1er janvier 2021. Outre l’objectif de créer des bâtiments à énergie positive (BEPOS : Produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment), s’ajoute la contrainte de la faible empreinte carbone dont le but est de réduire l’impact écologique calculée sur la totalité du cycle de vie du bâtiments de sa construction à sa déconstruction.

Des mesures qui visent à respecter l’environnement et la RE2020

Les modes de constructions émettant peu de gaz à effet de serre ou stockant aussi ce dernier à travers l’usage de matériaux biosourcés  sont explicitement incités. La consommation d’énergies décarbonées (dont celles renouvelables comme le bois-énergie) est alors favorisée. Les énergies renouvelables sont considérées comme décarbonées car elles sont faiblement carbonées.

Le bois-énergie représente 42% de la production d’énergies renouvelables en France et en est le leader . Un des objectifs est d’augmenter cette part à 70% d’ici 10-20 ans. Ainsi, la RE2020 anticipe le changement climatique. Son objectif est d’améliorer le confort d’été du logement adapté à des périodes de canicule plus fréquentes.

Une phase d’expérimentation E + / C –

A ce jour, les seuils et objectifs chiffrés de la nouvelle réglementation ne sont pas encore arrêtés. Une nouvelle phase de concertation devrait avoir lieu au printemps 2020.  Les textes réglementaires devraient être publiés avant l’automne. Un seuil d’émissions de CO2 pendant la vie du bâtiment sera suffisamment ambitieux pour favoriser les énergies les moins carbonées, selon le gouvernement.

Illustration de la terre avec une qui représente développement durable

Des ambitions revues à la baisse

Il semble que la RE2020 abandonne le bilan BEPOS (Bâtiment à énergie positive) réduisant les ambitions environnementales. En conséquence, le niveau Energie 4 est jugé trop exigeant. Ceci est dommageable pour l’objectif écologique de rendre les bâtiments neufs à énergie positive dès 2020. En ne prenant plus en compte les AUE (Autres usages de l’énergie : autres que les 5 usages réglementaires que sont le chauffage, l’éclairage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation et les auxiliaires), on néglige, globalement, deux tiers de la véritable consommation d’un logement.

Conclusion

La RE2020 est la suite logique de la RT2012 qui visait à mettre en place des bâtiments basse consommation (BBC). Elle est plus ambitieuse avec la création de maisons positives et de nouveaux engagements plus respectueux de notre environnement. Cependant, avec une première revue à la baisse en passant de la RT2020 à la RE2020, les ambitions pourraient être allégées. Ne prenant plus compte de BEPOS et de leurs équipements, il y a des décisions qui freinent et vont à l’encontre des engagements climatiques de l’accord de Paris en 2015.

Illustration de la protection environnement

Amaury

Amaury

laisser un commentaire

Qui sommes-nous ?

Menuiserie Maninghem est une entreprise de rénovation situé dans le Nord Pas-de-Calais. 

Actus récentes

Suivez-nous